La RAM va licencier environ 750 personnes dont 150 pilotes

Fortement impactée par la crise économique liée à la pandémie de Covid-19, la RAM va licencier environ 750 personnes, en plus des 150 ayant répondu favorablement au plan de départ volontaire proposé par la compagnie aérienne.

Par

“La reprise du même niveau d’activité étant prévue pour l’année 2023, nécessite-t-elle de se séparer de son outil de travail en vendant des avions et de sacrifier ses compétences en licenciant son personnel ?”, se demande l'AMPL. Crédit: RAM/Facebook

Royal Air Maroc réduit considérablement sa voilure. La compagnie aérienne a décidé, mardi 21 juillet lors de la réunion du comité d’entreprise, de procéder au licenciement économique d’environ 750 personnes dont 150 pilotes, a appris TelQuel de sources concordantes. Cette deuxième phase du plan social prévu par la RAM pour faire face à la pire crise économique de son histoire fait suite à un plan de départ volontaire proposé par la compagnie, notamment aux personnes de plus de 56 ans. Environ 150 personnes dont une trentaine de pilotes ont répondu favorablement à ce plan de départ. La compagnie va donc se séparer d’environ 900 personnes en tout.

Question de “survie”

“La loi autorise toute entreprise à procéder à des licenciements économiques à partir du moment où elle perd minimum 50 % de son chiffre d’affaires (CA). Or, la RAM perd aujourd’hui 98 % de son CA….

article suivant

6 août : 14 morts et 1.144 nouveaux cas en 24 heures, ​29.644 au total