Le Maroc entre en phase 3 de déconfinement ce soir à minuit

Des mesures d’allégement de confinement entreront en vigueur le 20 juillet. Ils concernent notamment les établissements hôteliers, les transports et les lieux publics.

Par

À la plage de Salé, des cavaliers des forces auxiliaires continuent de veiller au respect des mesures barrières. Crédit : Rachid Tniouni/TelQuel

Une nouvelle phase pour le déconfinement. Dans un communiqué diffusé ce 19 juillet, le gouvernement annonce qu’au vu de la situation épidémiologique dans le royaume, la troisième phase du déconfinement sera lancée le 20 juillet à 0h00. Dans ce cadre, de nouvelles mesures d’allégement du confinement seront mises en place :

  • Les établissements touristiques pourront utiliser 100 % de leur capacité d’hébergement sans pour autant remplacer un taux de remplissage de 50 % dans les zones communes (restaurants, piscines, salles de sport)
  • Augmenter la capacité de remplissage des transports à 75 % pour les transports publics interurbains et intra urbains dans des conditions précises qui seront annoncées à l’avenir
  • Reprise des compétitions sportives à huis clos
  • Autorisations des événements ayant au maximum 20 participants
  • Réouverture des centres culturels, musées et monuments avec un taux de remplissage de 50 %

Des restrictions ont néanmoins été maintenues. Parmi elles, l’interdiction d’organiser des fêtes de mariage, des cérémonies funèbres, ainsi que le maintien de la fermeture des cinémas et des piscines publiques.

Dans son communiqué, le gouvernement appelle les citoyens à adhérer aux mesures de précautions sanitaires prônées par les autorités alors que les activités estivales et les célébrations d’Aid Al Adha sont propices à la diffusion du coronavirus.

En cas d’apparition de clusters, le gouvernement se réserve le droit de fermer tout établissement touristique, usine ou commerce. Toute zone ou quartier infecté se verra hermétiquement fermé dans les deux sens, précise l’Exécutif.

article suivant

Aradei Capital, première introduction en Bourse de l’ère Covid