Comment le Raja et le Wydad investissent le digital

Depuis un peu plus d’une saison, les clubs de football ont franchi un palier dans leur communication digitale. Plus qu’un simple moyen de communication, les réseaux sociaux deviennent un lieu d’échange, de proposition, voire de monétisation et création de valeur. En témoigne l’expérience des deux clubs casablancais, le Raja et le Wydad. 

Par

Les clubs casablancais Raja et Wydad. Crédit: Yassine Toumi/TelQuel

En 2020, ère du digital et année marquée par une pandémie, le match se joue plus que jamais sur les réseaux sociaux. Privés de ballon rond pour des raisons sanitaires, les supporters ont pu compenser le manque sur la Toile. Les marketing digital managers des clubs casablancais ont ainsi parié sur des actions citoyennes et de la sensibilisation, tout en nourrissant une forme de rivalité positive entre les supporters du Raja et du Wydad. Les deux clubs ont également pu élargir leurs bases de fans sur les réseaux sociaux durant cette période. Le Raja, qui a été le premier club à réellement miser sur le volet digital, a récemment été classé dans le Top 10 mondial des équipes ayant le plus d’interactions sur Facebook depuis janvier 2020. Comment nos…

article suivant

Jean-Louis Servan-Schreiber, le modernisateur de la presse marocaine