Qui va payer pour les dépistages en entreprise ?

Plus d’un mois après le lancement d’une vaste campagne de dépistage en entreprise par la CGEM, aucun prix n’a été définitivement arrêté pour les tests engagés. Malaise.

Par

Et puis, une seule campagne de dépistage par entreprise, est-ce bien utile ? Crédit: DR

Déployée depuis le 3 juin par la CGEM, la campagne “massive” de dépistage des salariés du secteur privé a déjà permis de tester, selon nos informations, 97.686 salariés en date du 29 juin. Le dispositif de dépistage a dévoilé l’existence de 593 cas, dont 339 dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et 179 dans la région de Laâyoune. À un peu plus d’un mois du lancement de la campagne, ce sont plus de 550.000 salariés qui sont désormais inscrits sur la plateforme mise à disposition par la CGEM. Reste que le coût de ces tests n’est pas encore clairement déterminé. Si le prix théorique d’un test PCR est de 500 dirhams, ni le ministère des Finances ni celui de la Santé n’ont fixé de prix définitif pour les bénéficiaires de la campagne.

Un virus, des virements ?

Du côté de la CGEM, on envisage deux scénarios. Le premier irait vers l’exonération des entreprises s’étant…

article suivant

6 août : 14 morts et 1.144 nouveaux cas en 24 heures, ​29.644 au total