Le Fquih Binebine, un père entre réalité et fiction

En 2017, Mahi Binebine a consacré un roman de la plus belle encre à son père, intitulé le ‘Fou du Roi’ (éd. Le Fennec et éd. Stock). Autobiographique, le livre narré à la première personne raconte la vie du Fquih Binebine au cœur du palais, ses heurs et malheurs au sérail, ses relations privilégiées avec le roi Hassan II… Extraits.

Par

Si nous avons choisi de reproduire ici des extraits du roman de Mahi Binebine, c’est parce que le livre apporte un éclairage des plus précieux à l’Histoire. Largement autobiographique, où le “je” du commensal devient le fil d’Ariane, le livre raconte de manière sensible et nuancée le Fquih Binebine, sans aucun jugement. Un père dans sa vérité nue. Mais le livre est aussi un miroir de la vie de cour, un révélateur d’un palais fascinant et effrayant, où rien n’est acquis, où tout tourne autour de l’astre Roi. Une microsociété où servitude et servilité font bon ménage. Roman des Mille et Une Nuits? Une des deux faces de Janus, seulement. Il…

article suivant

Abécédaire de l’histoire de l’art au Maroc avec la nouvelle exposition du MMVI