Marrakech, ou le souk des possibles

Dans “Marrakech, ou le souk des possibles”, Michel Peraldi livre le récit généalogique de la montée en puissance de la ville ocre.

Par

Fruit d’enquêtes au long cours, Marrakech ou le souk des possibles, du moment colonial à l’ère néolibérale est le récit généalogique de l’énigmatique montée en puissance de Marrakech, qui est aussi la réinvention permanente d’une fantasmagorie sur fond d’orientalisme.

L’étude anthropologique de Michel Peraldi traverse les époques de cette ville qui symbolise souvent à elle seule le Maroc, comme Paris la France. De l’époque coloniale, marquée par les premiers palaces, casinos ou terrains de golf, jusqu’à la ville contemporaine, ses nombreux hôtels de luxe et son festival de cinéma, ce sont les fondements économiques et sociaux d’une certaine industrie des futilités qui sont interrogés.

À propos de l’auteur 

Michel Peraldi, anthropologue, est directeur de recherche à l’Iris (CNRS/EHESS). Il est notamment l’auteur de Gouverner Marseille, enquête sur les mondes politiques marseillais (avec Michel Samson, La Découverte, 2005), Casablanca, figures et scènes métropolitaines (avec Mohamed Tozy, Karthala, 2001) et Sociologie de Marseille (avec Claire Duport et Michel Samson, La Découverte, Paris, 2015).

 

Commandez “Marrakech, ou le souk des possibles”

Prix : 95 DH – Livraison gratuite 

(Livraison à Casablanca, Mohammedia et Rabat) 

article suivant

4 juillet, 18h: 534 cas en 24 heures, 13 822 au total