Pour Lahcen Daoudi, “il faut activer la planche à billets pour relancer l’économie”

Alors que le gouverneur de la Banque centrale a balayé toute possibilité de recours à la planche à billets pour relancer l’économie, l’ex-ministre chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Lahcen Daoudi, monte au créneau pour défendre cette hypothèse.

Par

Lahcen Daoudi. Crédit: Rachid Tniouni/TelQuel

Interrogé ce mardi 16 juin sur la réticence de Bank Al-Maghrib à faire fonctionner la planche à billets, le gouverneur de la Banque centrale Abdellatif Jouahri s’est montré agacé. “Si on rentre dans cette logique d’imprimer des billets et de les distribuer, cela va avoir des effets sur l’inflation, sur le pouvoir d’achat, sur l’épargne… et ce qui est plus grave, c’est l’effet sur la balance des paiements et les avoirs officiels de réserve”, avait-il répondu, pestant que “les gens croient qu’on a le dirham dans un sac et on en fait ce qu’on veut, et la devise dans un autre sac, et qu’il n’y a pas de rapport entre les deux”.

à lire aussi

L’hypothèse de l’activation de la planche à billets, l’ex-ministre chargé des Affaires générales et professeur universitaire d’économie, Lahcen Daoudi, l’avait proposée il y a un mois, lors d’une conférence…

article suivant

4 juillet, 18h: 534 cas en 24 heures, 13 822 au total