Masques obligatoires et gels désinfectants : les mesures prévues pour le baccalauréat

Le ministère de l’Éducation nationale a annoncé ce 18 juin le déploiement de ressources supplémentaires et la mise en place de mesures strictes pour l’épreuve du baccalauréat.

Par

Saaïd Amzazi en visite lors de l'examen du baccalauréat à Benslimane, en 2019. Crédit: MAP

Afin de garantir la sécurité sanitaire des candidats, cadres éducatifs et administratifs, ainsi que de toutes les parties prenantes, 2155 centres d’examen ont été mobilisés, contre 1500 en 2019, répartis en 100 salles couvertes, 145 amphis et 1910 établissements scolaires, avec une limite de 10 candidats par salle”, annonce le ministère de l’Éducation nationale.

De plus, 371 centres seront mobilisés pour la correction des épreuves dans les différentes directions provinciales et 46 centres d’examen dans les établissements pénitentiaires, répartis en 107 salles pour les quelque 856 candidats.

Des mesures préventives ont également été annoncées, notamment la désinfection des couloirs, bureaux, installations sanitaires et autres espaces de travail, équipements, fournitures, enveloppes, documents, véhicules de transport et espaces destinés au stockage et à la sécurisation des épreuves.

Par ailleurs, “la prise de température des candidats, le respect de la distanciation sociale et la mise en place de mécanismes organisationnels seront prévus”, souligne le ministère, ajoutant que des gels désinfectants seront à disposition, avec obligation de se désinfecter les mains et de porter un masque de protection. Tout échanger de fourniture entre candidats sera interdit.

article suivant

Après une nouvelle tentative d’obstruction à Guergarat, le Polisario rappelé à l’ordre par l’ONU