Le ministre de la Culture lance un vaste programme de soutien aux acteurs culturels

Le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Othman El Ferdaous, annonce le lancement d’une série d’initiatives de soutien aux acteurs culturels pour contrer les effets socio-économiques de la pandémie.

Par

Festival Gnaoua d'Essaouira, juin 2019. Crédit: Yassine Toumi/TelQuel

Le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Othman El Ferdaous, annonce le lancement d’une série d’initiatives de soutien aux acteurs culturels pour contrer les effets socio-économiques de la pandémie.

Ça bouge au ministère de la Culture. Le ministre Othman El Ferdaous a annoncé, dimanche 14 juin sur sa page Facebook, le lancement d’un “programme exceptionnel de soutien aux acteurs culturels”. Nommé le 6 avril à la tête du ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, il a indiqué que ce programme serait destiné aux professionnels des mondes de l’art et du livre, personnes physiques, associations et entreprises, “en vue d’atténuer l’impact socio-économique de l’état d’urgence sanitaire”.

Ainsi, le Bureau marocain des droits d’auteurs (BMDA) distribuera, à partir de ce lundi 15 juin et de manière anticipée, aux auteurs et créateurs adhérents, toutes les répartitions restantes programmées pour l’exercice 2020, soit 35,4 millions de dirhams, à savoir les perceptions de l’année 2019 des droits d’auteur et de la rémunération pour copie privée des trois catégories : lyrique, dramatique et littéraire, et ce conformément aux recommandations de la Confédération internationale des auteurs et compositeurs (CISAC) et du programme ResiliArt de l’UNESCO.

39 millions de dirhams pour des projets artistiques

À partir du 17 juin, un appel à projets artistiques sera lancé, pour une enveloppe globale de 39 millions de dirhams. Celui-ci concernera les domaines du théâtre et des tournées nationales pour une enveloppe prévisionnelle de 20 millions de dirhams (jusqu’à 200.000 dirhams par projet) ; de la musique, chanson, arts de la scène et arts chorégraphiques pour une enveloppe prévisionnelle de 12 millions de dirhams (jusqu’à 250.000 dirhams par projet) ; des expositions d’arts plastiques et/ou visuels portées par les galeries pour une enveloppe prévisionnelle de 2 millions de dirhams (jusqu’à 250.000 dirhams par projet) ; et permettra l’acquisition d’œuvres d’arts plastiques ou visuels auprès des artistes pour une enveloppe prévisionnelle de 3 millions de dirhams (de 5000 dirhams à 30.000 dirhams par œuvre) afin d’enrichir les collections du ministère et d’encourager les jeunes talents.

Le ministère participera également à l’initiative d’acquisition d’œuvres d’arts plastiques et visuels de la Fondation nationale des musées (FNM) à hauteur de 2 millions de dirhams, ce qui porte l’initiative à 8 millions de dirhams.

Numérisation des collections

Le ministère de la Culture approfondira également le partenariat établi avec la FNM à travers le prêt d’œuvres issues de la collection non exposée du ministère, afin que les œuvres des artistes marocains soient mises à la disposition du public dans les musées du royaume et à l’international. Il contribuera aussi à l’accélération de la numérisation des collections de la FNM à travers la mise à disposition du scanner très haute définition de la Bibliothèque nationale du royaume (modèle “Newly Muse” 2×2 résolution 1090 dpi à 7,4 milliards de pixels).

Enfin, à partir du 17 juin, le ministère lancera un appel à projets dans l’édition et le livre pour une enveloppe de 11 millions de dirhams destinée à l’acquisition d’ouvrages auprès des librairies et des éditeurs pour la distribution dans les bibliothèques publiques, à l’édition de revues culturelles (papier et électronique), à des opérations de sensibilisation à la lecture, et à la participation des auteurs marocains aux résidences d’auteurs et aux salons internationaux.

article suivant

Les trois piliers du PLF rectificative 2020