El Othmani : “Le Maroc post Covid-19 sera meilleur”

Ce 10 juin devant le Parlement, le chef du gouvernement Saad-Eddine El Othmani présente la stratégie de déconfinement du Maroc. Extraits.

Par

Saad-Eddine El Othmani au Parlement le 10 juin 2020. Crédit: MAP

Sur la gestion de crise

“Le Maroc, grâce aux directives royales, a pu éviter le pire dans un tel contexte. Notre pays a pu gérer cette phase de la meilleure des manières, évitant un grand nombre de contaminations et un taux de mortalité à l’image des autres pays du monde.”

“Si nous perdons beaucoup au niveau économique, c’est récupérable, mais la santé des citoyens, les vies des Marocains ne sont pas récupérables.”

“Plusieurs études ont prouvé que les citoyens font le nécessaire, et sont aujourd’hui conscients des dangers. Sans oublier nos soldats au premier front (santé, autorités…), qui ont combattu le virus. D’autres soldats ont travaillé dans l’ombre pour le bien des citoyens marocains. Le secteur privé est venu prêter main-forte au public dans ces circonstances exceptionnelles.”

“Grâce à cette mobilisation générale, nous avons pu échanger de façon positive pour trouver des points d’accord. Nous sommes en train de préparer la nouvelle phase. Hier, le Conseil de gouvernement a voulu prolonger l’état d’urgence, et alléger le confinement.”

“L’état d’urgence est un contexte qui permet au gouvernement de prendre des mesures et des décisions dans l’urgence pour le bien des citoyens, dont le confinement. Nous prenons cette décision pour limiter les déplacements, et donc la propagation du virus. D’ailleurs, le monde entier a opté pour le confinement, et tous les pays ont prolongé l’état d’urgence.”

“Le confinement est notre seule solution pour limiter la propagation du nouveau coronavirus que l’on connaît à peine, car pour le moment, comme vous le savez, il n’existe aucun vaccin contre le Covid-19. Pour toutes ces raisons, nous avons décidé de prolonger le confinement.”

“Aujourd’hui, les indicateurs s’améliorent. Nous contrôlons l’épidémie. Le taux de mortalité a grandement baissé, passant de 12 à 15 morts par jour à un voire aucun cas de décès.”

Sur l’allègement du confinement

“Aujourd’hui, le taux de mortalité est d’environ 2,5 %, le taux d’utilisation des unités de soins intensifs est de 1 %, et cela, c’est grâce aux mesures prises par le gouvernement. Cependant, le problème est qu’il y a une différence entre les régions. Au moindre relâchement, de nouveaux foyers d’infection apparaissent.”

article suivant

Aradei Capital, première introduction en Bourse de l’ère Covid