Qui est derrière les rues portant les noms de cheikh salafistes à Temara ?

Des photos de plaques de rue portant les noms de cheikh salafistes du Machreq ont causé un tollé sur les réseaux sociaux.

Par

Parmi les noms ornant les rues de Témara, les Saoudiens Hamad Addahlouss et Khalid Ben Saoud Al Holaibi, l’Egyptien Ahmed Ennakib ou encore le Koweïtien Khalid Soltan. Crédit: DR

Mercredi 13 mai, un utilisateur de Facebook nommé Mohammed Akoucham publie sur une série de photos de plaques de rue du quartier Mansour Dahbi à Temara avec pour commentaire : “Il s’agit seulement d’un échantillon des noms choisis pour les rues d’un quartier de Temara”. Parmi ces noms, on retrouve les Saoudiens Hamad Addahlouss, Khalid Ben Saoud Al Holaibi, l’Egyptien Ahmed Ennakib ou encore le Koweïtien Khalid Soltan. Leur point en commun ? Ils sont tous des figures du salafisme wahhabite au Moyen-Orient. La publication de Mohammed Akoucham récolte à peine quelques dizaines de likes et de commentaires, mais dès lors qu’elle aura quitté le groupe, elle déclenchera une polémique sur les sphères marocaines des différents réseaux sociaux.

De qui s’agit-il ?

Parmi les noms présents sur les photos ayant circulé sur Internet, Hamad Addahlouss, imam à la mosquée Anas Ibn Malik à Riyadh, connu pour avoir annulé le Qunut (une invocation à réciter à un moment précis pendant la prière…

article suivant

Les trois piliers du PLF rectificative 2020