Rapatriement des ingénieurs Renault : les justifications du gouvernement

Après un forcing de plusieurs semaines, les autorités marocaines ont autorisé Renault à rapatrier ses ingénieurs partis en Europe après la fermeture des frontières. Une source officielle se justifie en invoquant les intérêts économiques du royaume.

Par

Une ligne d'assemblage dans une usine automobile Crédit: AFP

Les techniciens arrivent au Maroc en avion, le billet est à leur charge. Sur place, ils seront testés au Covid-19, puis ils resteront confinés à l’hôtel pendant un certain temps. » C’est ainsi qu’une source officielle confirme à TelQuel une information qui a récemment suscité l’indignation sur les réseaux sociaux.

Le premier vol spécial de rapatriement des ingénieurs Renault était programmé mardi 26 mai au départ de Paris-Roissy

Lundi soir, Le Desk révélait en effet que le Maroc avait autorisé des vols spéciaux ayant pour but de rapatrier un centaine de cadres supérieurs travaillant pour Renault et de ses fournisseurs, afin qu’ils puissent reprendre leur travail dans les usines. Les passagers étaient invités a réservé leur billet d’avion sur le site web d’Avico, une société d’affrètement aérien, restée très…

article suivant

3 juillet, 18h : 319 nouveaux cas en 24 heures, 13.288 au total