Comment Abdelaziz Adnane veut faire de l'hôpital public une “locomotive” pour le système de santé

Par Abdelaziz Adnane

Le directeur général de la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) 
Abdelaziz Adnane trace une feuille de route détaillée en vue de préparer une vigoureuse relance post-Covid du système de santé national.

Depuis le démarrage de l’AMO en 2005, des progrès remarquables ont été accomplis sur la voie de l’extension de la Couverture médicale de base (CMB), qu’il s’agisse de la population couverte, de l’amélioration du panier de soins ou des niveaux de couverture. En dépit de ces progrès, des insuffisances notoires ont été enregistrées depuis ces 15 dernières années et qui vont ralentir la concrétisation de la Couverture sanitaire universelle, voire hypothéquer l’avenir et la soutenabilité financière des régimes déployés dans notre pays.

Abdelaziz Adnane, Directeur général de la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS)
La CNOPS, qui assure la gestion de l’AMO secteur public, de l’AMO étudiants et de la Couverture médicale de base des anciennes victimes de graves violations des droits de l’homme 1956-1999, et que j’ai représentée dans plusieurs commissions, dont…

article suivant

Sélection de films du CCM : quatre films à ne surtout pas rater