Abdeslem El Idrissi : “L’immunité de groupe n’est pas une solution réaliste sans vaccin”

Le chercheur en neurosciences Abdeslem El Idrissi dévoile des détails exclusifs de la recherche qu’il mène avec d’autres chercheurs sur l’impact du nouveau coronavirus sur le cerveau. Il donne également son point de vue sur l’immunité de groupe et la conception d’un vaccin contre le Covid-19.

Par

Les recherches d'Abdeslem El Idrissi portent sur la maturation des systèmes nerveux et les troubles du développement qui y sont associés. Crédit: DR

Abdeslem El Idrissi est professeur de neurosciences cognitives à la City University de New York (CUNY) et directeur du programme de technologie médicale. Ses recherches portent sur la maturation des systèmes nerveux et les troubles du développement qui y sont associés. Il s’intéresse également à l’impact des toxines environnementales dans l’étiologie de l’autisme. Abdeslem El Idrissi a d’ailleurs contribué à la création d’un centre pilote pour l’autisme au sein du Centre national Mohammed VI des handicapés (CNMH) à Salé Al Jadida.

TelQuel : Quel est le sujet de l’étude que vous menez actuellement?

Abdeslem El Idrissi : L’étude que j’ai réalisée avec le professeur Ait Benali, chef de service de neurochirurgie au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Marrakech, et Yassine Yachou, médecin interne, candidat pour la spécialité de neurochirurgie et étudiant-chercheur en neurosciences en Russie, porte…

article suivant

Ecoles privées : Bonnet d’âne et blanc bonnet ?