La loi de finances rectificative sera adoptée avant fin juin

Le ministre de l’Économie et des Finances Mohamed Benchaâboun a entamé le processus d’élaboration de la loi de finances rectificative en vue de la présenter devant les parlementaires en juin prochain. Une tâche qui s’avère difficile compte tenu des conséquences de la crise sanitaire.

Par

Mohamed Benchaâboun, ministre des Finances, au Parlement. Crédit: Rachid Tniouni/TelQuel

Au début de la pandémie, la loi de finances rectificative se présentait comme une solution de dernier recours. Après presque deux mois de confinement, elle s’impose pour pallier les déséquilibres financiers provoqués par l’impact économique d’une crise à durée indéterminée. Réticent au début, Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie et des Finances, est sur le point de préparer un projet de loi de finances rectificative en vue de le présenter devant les commissions des finances des deux chambres du Parlement en juin prochain. En même temps, le ministre présentera le bilan d’étape de l’exécution du budget à fin juin 2020 et le cadre général d’élaboration du projet de loi de finances 2021, apprend-on d’Abdellah Bouanou, président de la Commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants.

Plusieurs variables

L’élaboration de la loi…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés