Les propositions de Azdine El Mountassir Billah pour lever les freins à une digitalisation réussie

Par Azdine El Mountassir Billah

Sa connaissance de l’administration couplée à une expertise reconnue dans le digital confèrent à Azdine El Mountassir Billah, ex-DG de l’ANRT, une hauteur dans l’analyse. Comment lever les freins à une digitalisation réussie ? Eléments de réponse et propositions.

Le contrôle a posteriori, une nouveauté intéressante

Azdine El Mountassir Billah, consultant dans le domaine des stratégies digitales et ex-DG de L’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT)Crédit: Yassine Toumi / TelQuel
A l’occasion de cette crise sanitaire, beaucoup de choses ont changé. L’opération de distribution des aides aux ménages vulnérables et aux salariés en arrêt de travail a été brillamment organisée. Cette agilité dans l’action est le fruit d’une situation qui s’est imposée à nous et l’État devait agir dans l’urgence. Il a fait confiance aux citoyens et aux entreprises en prenant sur lui de faire les recoupements et les contrôles nécessaires en s’appuyant sur le digital. Ceci dénote d’un véritable changement positif dans le mindset. L’administration a accepté une marge d’erreur, quitte à faire des contrôles a posteriori pour identifier les quelques…

article suivant

MHE : “Nous avons constitué un stock de 50 millions de masques pour le déconfinement”