[#Restart, Ep. 3] Pour Zhor Kabbaj, “la crise est une aubaine à condition de réaliser moins de marge”

Par Zhor Kabbaj

Accepter de dégager moins de profit, capitaliser rapidement sur les nouvelles opportunités et se dévouer corps et âme au “made in Morocco”, telles sont les prescriptions de Zhor Kabbaj, DG Soft Group Immobilier, pour sortir la tête haute de la crise du Covid-19.

Darwinisme épidémique : travailler plus pour gagner moins

Zhor Kabbaj

Cette crise sera à l’origine d’un tri sélectif. Ne survivront que les acteurs les plus actifs et les plus volontaires. Ceux qui accepteront de jouer le jeu, de travailler plus et de gagner moins en termes de marge. Si on accueille favorablement cette équation, on s’en sortira plus forts. Sur le plan financier, il faut posséder une bonne assise, ne pas être fortement dépendent des banques. Pour le Maroc, c’est là une excellente opportunité de se positionner avec force sur l’échiquier international. Nos amis occidentaux doivent saisir l’importance d’avoir un partenaire comme le Maroc qui les a toujours approvisionnés dans des conditions de rapidité et de célérité exceptionnelles. J’anticipe des délocalisations au Maroc d’usines asiatiques qui…

article suivant

Migrants et réfugiés, la double peine face à la pandémie (Oxfam)