[#Restart, Ep. 3] Pour David Toledano, “les plus fragiles risquent de disparaître”

Par David Toledano

Une approche collaborative, un déstockage dans les temps et le soutien actif des autorités de tutelle sont autant de préalables à la sauvegarde de l’industrie des matériaux de construction, estime le président de la Fédération des industries de matériaux de construction (FMC) David Toledano.

Nous travaillons à une relance depuis quelques semaines, notamment avec nos ministères de tutelle, à savoir le ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Energie verte et numérique, et le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Politique de la ville. Nous avons maintenu l’activité de nos usines le plus longtemps possible. Dès lors que les enlèvements ont cessé et que les stocks se sont accumulés, nous avons procédé à l’arrêt d’une partie importante de nos unités de production.

David ToledanoCrédit: MAP

Une baisse inévitable de l’activité

L’arrêt de la production est dû principalement à la chute de la demande. Depuis l’annonce du confinement, nous œuvrons avec les présidents Benhaman et Benazzouz (FNBTP et FMCI) ainsi qu’avec les pouvoirs publics pour le maintien d’un minimum d’activité…

article suivant

Migrants et réfugiés, la double peine face à la pandémie (Oxfam)