Réactions : que pensent les politiques du projet de loi 22-20 ?

Entre indignation, croche-pied aux adversaires et prudence, les réactions 
diffèrent en fonction du positionnement sur l’échiquier politique.

Par

De nombreux internautes voient le projet de loi 22-20 comme un nouvel outil législatif pour confiner la liberté d’expression sur la Toile. Crédit: Kenzo TRIBOUILLARD / AFP

Rachid Talbi Alami, membre du bureau politique du RNI

“Nous ne pouvons pas nous prononcer sur un projet de loi qui est en cours d’étude par une commission technique. La version qui circule n’est qu’un draft. Et bien que je trouve normal que les gens expriment leurs inquiétudes, il est primordial d’attendre la version finale du projet de loi, qui sera déposée au parlement. Et à ce moment-là, je pourrais me prononcer. Je pense qu’il est important de ne pas mettre de l’huile sur le feu. Au sein du gouvernement, il est normal qu’un texte qui fait l’objet de remarques ou d’oppositions soit revu par des commissions spéciales”.

à lire aussi

Slimane El Omrani, secrétaire général adjoint du PJD

“Pour le moment, le PJD n’a pas de position officielle car notre secrétariat général ne s’est toujours pas réuni. Mais ce que je peux dire, c’est que…

article suivant

L'annonce de certaines mesures dernièrement ne signifie guère la levée de l’état d’urgence sanitaire (Laftit)