Ghita Alami, psychologue : “Il faut éviter que chacun se confine devant ses écrans”

La psychologue Ghita Alami livre quelques conseils pour éviter la guerre de tranchée avec ses proches pendant le confinement.

Par

ATTA KENARE / AFP

TelQuel : Quels problèmes relationnels le confinement ou la promiscuité peuvent-il créer au sein d’un foyer?

Le confinement qui perdure peut être à l’origine d’un trouble de l’adaptation, avec des réactions de stress hétérogènes, comme les difficultés d’endormissement, les maux de tête, la fatigue… Au niveau cognitif et du fait de cette très grande promiscuité, certaines personnes souffrent de ruminations, de difficultés de concentration, de découragement, et d’un sentiment d’impuissance. D’autres ont tendance à se replier sur soi, avec une consommation plus importante d’alcool, de tranquillisants, ou de télévision et de jeux vidéo. À ce titre, nous retrouvons de l’hyperphagie chez les sédentaires qui auront tendance à passer des heures à grignoter devant le petit écran. Les jeunes, qui manquent d’espace même au sein de leur foyer, risquent de développer de l’agressivité, des peurs et de l’agitation physique et psychique.

Quelles solutions peut-on trouver pour limiter les problèmes relationnels pendant cette période ?

article suivant

“Barcelone ou la mort” : au Sénégal, des femmes et des hommes en quête d’avenir