[#Restart, Ep. 2] 25 pistes pour relancer l’offre et la demande

Ces premières mesures sont à la fois générales et sectorielles et émanent d’une synthèse d’analyses proposées par nos interlocuteurs. Nous reviendrons avec d’autres lots de pistes dans de futurs épisodes de #restart.

Par

côté emploi, le bilan est lourd : 726 000 postes sont partis en fumée, soit 20% des emplois des entreprises organisées. Crédit: Philippe Huguen / AFP

Côté offre

Soulager les entreprises des coûts induits par la crise sanitaire et consolider leur capital, en vue d’un redémarrage rapide post-Covid.

1.Exonérer de la taxe professionnelle et des taxes communales toutes les entreprises impactées par une décision de fermeture ou opérant en télétravail, pour la durée de l’urgence sanitaire. 2.Reporter les loyers commerciaux (et des ménages) et étendre automatiquement le bail pendant la durée du confinement. 3.Partager ou prendre en charge totalement le surcoût dû aux intérêts des mois de moratoire demandés durant l’urgence sanitaire (jusqu’à juin 2020) des crédits des entreprises, sous la forme de crédits d’impôts. 4.Reporter automatiquement, sans pénalité, toutes les échéances fiscales et sociales pour toutes les entreprises qui le désirent. L’objectif étant de conserver la liquidité chez les entreprises en attendant la reprise et le paiement des fournisseurs en priorité. 5.Créer un mécanisme simplifié d’inscription à la CNSS, via une…

article suivant

Efficacité des vaccins Covid-19 : la bataille des chiffres