Rachid Khaless : “Le témoignage est pratiquement devenu une mode dans le champ éditorial”

S’il ne s’attache pas aux genres littéraires, Rachid Khaless est sûr d’une chose : l’écriture poétique en langue française doit se renouveler. Entretien avec cet écrivain devenu éditeur il y a six ans, après avoir fondé, avec le libraire Ahmed Abbou, Virgule Editions.

Par

Ecrivain et enseignant avant tout, traducteur, éditeur et peintre autodidacte, Rachid Khaless est un passionné d’art, de littérature et grand connaisseur de l’œuvre de Baudelaire. En 2014, il fonde, avec Ahmed Abbou, Virgule Editions. Basée à Tanger, cette maison d’édition généraliste entend mettre en lumière les jeunes plumes et leurs aînées, avec la volonté de faire connaître des auteurs souvent peu connus. Car pour Rachid Khaless, lauréat du Prix du Maroc du Livre 2019 dans la catégorie poésie, toute création littéraire se doit d’interroger le monde, et surtout de le réinventer. Il en est convaincu, l’écriture poétique en langue française doit chercher un nouveau souffle.

Rachid Khaless

Arrivez-vous à trouver l’inspiration en cette période de confinement ? Je n’ai jamais arrêté de travailler. Soit sur mes…

article suivant

Aïd Al Fitr célébré dimanche au Maroc