Confinement. La sélection culturelle de Souheil Ben Barka

Films, livre, musique... Le cinéaste, véritable boîte noire du 7e art national 
et ancien patron du Centre cinématographique marocain (CCM), livre à TelQuel 
ce qui le transporte et l’accompagne en ces temps d’urgence sanitaire.

Par

Souheil Ben Barka Crédit: FADEL SENNA / AFP

Films, livre, musique… Le cinéaste, véritable boîte noire du 7e art national 
et ancien patron du Centre cinématographique marocain (CCM), livre à TelQuel 
ce qui le transporte et l’accompagne en ces temps d’urgence sanitaire.

  Livre. Les femmes de l’islam, Marek Halter, 2015 C’est un écrivain passionnant et j’aime particulièrement ses écrits sur des figures féminines historiques dans les religions monothéistes comme Aïcha, Khadija ou encore Marie. De manière générale, il a beaucoup écrit sur les religions hébraïque, catholique et musulmane, et je trouve son regard et ses analyses sur la question théologique assez pertinentes et justes. Il y a une trentaine d’années, on s’était croisés dans des conférences et, depuis, je suis son travail avec beaucoup d’attention. Je relis aussi le Coran et la Bible, ça me passionne beaucoup. Je me replonge dans ces écrits passionnants et j’y trouve aussi des contradictions incroyables… De quoi douter quelquefois (rires). Et en ces temps de confinement, j’ai moi-même repris l’écriture d’un scénario de film sur la figure de Léon l’Africain, que j’avais…

article suivant

Aïd Al Fitr célébré dimanche au Maroc