4 millions de masques distribués gratuitement dans le Nord avant fin avril

Quatre millions de masques seront distribués gratuitement dans le nord du Maroc avant la fin du mois d’avril. L’initiative est impulsée par la Chambre de commerce, d’industrie et de services de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, et l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement.

Par

Le port du masque est obligatoire depuis mardi 7 avril, mais reste difficile à se procurer. Crédit: Mika Baumeister/unsplash

Quatre millions de masques seront distribués gratuitement dans le nord du Maroc avant la fin du mois d’avril. L’initiative est impulsée par la Chambre de commerce, d’industrie et de services de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, et l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement.

À l’heure où les masques se font rares sur la marché, la Chambre de commerce, d’industrie et de services de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima et l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (AMITH) ont annoncé leur décision de produire et de distribuer 4 millions de masques gratuitement avant la fin du mois d’avril.

Les deux entités vont “ouvrir des unités de production de manière exceptionnelle, en prenant les mesures préventives préconisées, et ce afin de produire un premier lot de 4 millions de masques conformes aux normes sanitaires et préventives nationales”, détaille un communiqué conjoint relayé le 8 avril par la MAP.

Cette décision a été prise suite à une réunion tenue mardi entre le président de la CCIS de la région, le président de l’AMITH et le président de l’AMITH-nord, ainsi que les chefs et dirigeants des entreprises de textile et d’habillement de la région”, ajoute la même source. Les masques seront distribués aux habitants en coordination avec les services administratifs compétents.

Cette initiative inédite s’inspire “des hautes orientations royales, et s’inscrit dans le cadre de la mobilisation des différents acteurs nationaux pour accompagner l’état d’urgence sanitaire décrété au Maroc afin de lutter contre la propagation du nouveau coronavirus”.

article suivant

Enass, un nouveau média pour les “sans-voix” au Maroc