Port obligatoire du masque : Abdennabaoui appelle à la “fermeté” en cas de transgression

Une peine de prison est prévue pour ceux qui ne respecteront pas le port du masque obligatoire.

Par

unsplash

Dans une circulaire adressée aux procureurs généraux et procureurs du royaume, le président du Ministère public, Mohamed Abdennabaoui, a appelé à l’application “stricte et ferme” des dispositions concernant le port obligatoire du masque pour toute personne à l’extérieur de son lieu de résidence, comme décrété par le gouvernement le lundi 6 avril.

Dans sa missive datée du mardi 7 avril, le président du Parquet a précisé que “ne pas mettre de masque constitue un délit distinct de celui relatif au non-respect du confinement et des autres dispositions prises par les autorités” dans le cadre de l’état d’urgence obligatoire. Le même document ajoute que le non-port du masque est passible d’un à trois mois de prison et d’une amende entre 300 et 1300 dirhams, ou de l’une des deux peines.

article suivant

Le roi Mohammed VI rend hommage à Abderrahmane Youssoufi