Coronavirus : mort de Riay Tatary, président de la Commission islamique d’Espagne

Le représentant de la communauté musulmane d’Espagne, Riay Tatary, est décédé ce 6 avril après avoir été testé positif au Covid-19.

Par

Riay Tatary, à droite, en 2006. Crédit: AFP

Le président de la Commission islamique d’Espagne (CIE) Riay Tatary, également imam de la mosquée centrale de Madrid, est mort ce lundi 6 avril des suites d’une infection au coronavirus, rapportent les médias espagnols. Âgé de 71 ans, il était hospitalisé depuis plusieurs jours après avoir été déclaré positif au Covid-19.

Le secrétaire général de la CIE, Mohamed Ajana, a confirmé la nouvelle au média Salam Plan. La nouvelle a surpris la communauté musulmane et ses plus proches collègues, indique le média. Vendredi dernier, la CIE avait en effet communiqué sur l’état de santé de son président, affirmant qu’il s’améliorait “de jour en jour”.

“Un homme de paix et de dialogue”

Sur Twitter, à l’instar de nombreux internautes et institutions, le gouvernement espagnol lui a adressé un hommage :

Le gouvernement regrette profondément la mort du président de la Commission islamique d’Espagne, Riay Tatary Bakry, et présente ses condoléances à la communauté musulmane de notre pays. Notre reconnaissance et hommage à sa figure et à son combat pour la coexistence en Espagne.”

La Fédération des communautés juives d’Espagne a également présenté ses condoléances :

“Nos plus sincères condoléances à la communauté musulmane d’Espagne pour la mort de son président Riay Tatary, un homme de paix et de dialogue.”

Né à Damas en Syrie en 1948, Riay Tatary s’est installé en Espagne dans les années 1970 où il a suivi des études de médecine. Il a participé dans les années 1980 à la construction de la première mosquée moderne de Madrid, la mosquée Abu Bakr, également appelée “mosquée du Détroit”, dans laquelle il officiait en tant qu’imam. C’est là aussi que se trouvait le siège de la Commission islamique d’Espagne, chargée de représenter les 2 millions de musulmans résidant dans le pays.

Riay Tatary est par ailleurs l’un des principaux architectes de l’Accord de 1992, signé entre les communautés musulmanes d’Espagne et l’État espagnol.

article suivant

Le roi Mohammed VI rend hommage à Abderrahmane Youssoufi