Contrôle des prix : près de 1000 infractions constatées en un mois

Les interventions de contrôle des prix et de la qualité des produits alimentaires, menées par les commissions mixtes provinciales et locales, ont concerné 40.000 points de vente et conduit à la constatation de 973 infractions.

Par

DR

Le gouvernement renforce les mesures de contrôle des prix et de la qualité des produits alimentaires mis sur le marché et sanctionne les contrevenants. Du 1er mars au 5 avril 2020, les interventions des commissions mixtes provinciales et locales de contrôle ont conduit à la constatation de 973 infractions en matière de prix et de qualité des produits alimentaires.

Ces interventions ont concerné 40.000 points de vente en gros et au détail et des entrepôts de stockage, indique le département des Affaires générales et de la gouvernance relevant du ministère de l’Économie et des Finances dans un communiqué publié à l’issue de la réunion de la commission interministérielle chargée du suivi de l’approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle des prix et de la qualité.

Dans le détail, les infractions sont ventilées en 676 pour défaut d’affichage des prix, 174 pour non-présentation de factures, 43 pour non-respect des normes de qualité et d’hygiène, 62 pour hausses illicites de prix réglementés, 4 relatives au stockage clandestin, en plus de 14 infractions diverses, précise la même source, ajoutant que les mesures réglementaires ont été prises à l’encontre des contrevenants.

Pour ce qui est de la qualité des marchandises et produits stockés ou présentés à la vente, les commissions mixtes ont procédé à la saisie et à la destruction d’environ 55 tonnes de marchandises impropres à la consommation.

article suivant

Aïd Al Fitr célébré dimanche au Maroc