Pour le ministère de la Santé, juger de l’efficacité de la chloroquine serait “prématuré”

Ce 1er avril, le directeur de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies au ministère de la Santé, Mohamed Youbi, a jugé “prématuré” d’établir une évaluation sur l’efficacité de la chloroquine dans le traitement du nouveau coronavirus.

Par

Le Sénégal a très tôt fait le choix de traiter ses malades du covid-19 avec de l'hydroxychloroquine. Crédit: AFP

Il est prématuré de dire que les résultats de la chloroquine seraient concluants”, a déclaré Mohamed Youbi dans un entretien à la MAP, se disant ravi de voir le nombre de guérisons augmenter, jusqu’à dix cas pour la seule journée de mardi 31 mars.

Le ministère de la Santé, a-t-il dit, est en train d’analyser avec finesse toutes les données pour établir un lien entre, d’une part, le début d’utilisation du protocole basé sur la chloroquine et les médicaments associés et, d’autre part, l’augmentation du nombre de guérisons.

Utilisation réglementée

Le directeur de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies a d’autre part indiqué ne pas s’attendre à un grand recours à l’automédication par chloroquine “parce que son utilisation a été réglementée”. “La prescription et la délivrance de ce médicament obéissent à un certain nombre de critères”, a-t-il expliqué, soulignant dans la même veine que “tous les cas détectés sont pris en charge en milieu hospitalier”.

Le nombre de décès dus au coronavirus s’établit à 37, tandis que les personnes déclarées guéries sont au nombre de 26.

Suivez la situation en chiffres et en graphe sur notre site dédié : coronavirus.telquel.ma

(avec MAP)

article suivant

Le roi Mohammed VI rend hommage à Abderrahmane Youssoufi