La barre des 700.000 personnes contaminées a été franchie dans le monde

Plus de 700.000 cas de nouveau coronavirus ont été officiellement déclarés dans le monde depuis le début de la pandémie, selon un comptage réalisé par l’AFP à partir de sources officielles lundi à 8 heures GMT.

Par

Un médecin allemand teste un automobiliste pour vérifier s'il est positif ou non au coronavirus, le 27 mars 2020 à Halle, dans l'est de l'Allemagne. Crédit: Ronny Hartmann/AFP

Au moins 715.204 cas d’infection, parmi lesquels 33.568 décès, ont été recensés dans 183 pays et territoires, selon les statistiques de l’Université Johns Hopkins qui font foi depuis le début de la pandémie de coronavirus.

La crise s’accentue notamment aux États-Unis (143.025 cas, dont 2.514 décès), en Italie (97.689), pays le plus durement touché en nombre de morts (10.779) et en Chine (81.470 cas, 3.304 morts), foyer initial de la contagion. Le nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations, de nombreux pays ne testant désormais plus que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

En Grande-Bretagne, où les mesures de confinement ont tardé à être mises en place, la docteur Jenny Harries, médecin en chef adjoint de la région, a annoncé dans un live retransmis par The Guardian : “Nos chiffres vont empirer au cours de la semaine prochaine ou des deux prochaines semaines.” Elle a également annoncé un éventuel retour à “la vie normale” d’ici au moins six mois.

article suivant

Lyautey, le royaliste