56 personnes poursuivies pour diffusion de fausses informations sur le coronavirus

Au total, environ 450 personnes ont été arrêtées pour violation de l’état d’urgence sanitaire depuis le 24 mars.

Par

Le Parquet a engagé à ce jour des poursuites contre 56 individus pour avoir publié de fausses informations au sujet de la propagation du nouveau coronavirus, a indiqué le secrétaire général de la présidence du Ministère public, Hicham Balaoui.

Dans une déclaration à la MAP, Balaoui a souligné qu’environ 450 personnes ont été arrêtées pour violation de l’état d’urgence sanitaire depuis l’entrée en vigueur du décret-loi du 24 mars.

La présidence du Ministère public avait appelé, en début de semaine, à faire preuve de fermeté dans l’application du décret-loi n° 2.20.292 sur les dispositions relatives à l’état d’urgence sanitaire et aux procédures de sa déclaration. Celui-ci punit les contrevenants aux décisions des autorités à une peine d’un mois à trois mois de prison assortie d’une amende de 300 à 1.300 dirhams ou l’une des deux peines, sans préjudice de la sanction la plus lourde.

article suivant

7 juin, 10h: 26 nouveaux cas depuis hier 18h, 8177 cas au total