Coronavirus, le jour d'après...

Lorsque la tempête coronavirus se sera calmée, le Maroc devra tirer les conclusions qui s’imposent pour entamer une nouvelle phase de son développement, axée sur l’Etat protecteur. Des personnalités esquissent pour TelQuel le royaume de demain.

Par

Confrontés à l’urgence, les pouvoirs publics ont engagé un cycle d’initiatives sans précédent : suspensions des rassemblements populaires, annulations d’événements, confinements et état d’urgence sanitaire. Crédit: Rachid Tniouni/TelQuel

D’abord parer à l’impact de la crise sociale. La priorité est là. Ensuite, lorsque la pandémie sera derrière nous, tout revoir. Il peut sembler un peu prématuré d’envisager le Maroc de l’après Covid-19, tant le pays mène une lutte de tous les jours contre la propagation de ce virus. Mais il est essentiel de tout de suite se projeter dans l’avenir après avoir tiré les conclusions de cette période. D’abord, il s’agit de mesurer les bonnes nouvelles. Le premier constat porte sur la rapidité de décision et d’exécution des autorités. Confrontés à l’urgence, les pouvoirs publics ont engagé un cycle d’initiatives sans précédent: suspensions des rassemblements populaires, annulations d’événements, confinements et état d’urgence sanitaire… Au sein du Comité de veille économique, des mesures de soutien aux entreprises et aux salariés ont fusé. Celles-ci ne sont certes pas parfaites et visent uniquement le secteur formel,…

article suivant

L'annonce de certaines mesures dernièrement ne signifie guère la levée de l’état d’urgence sanitaire (Laftit)