Larabi Jaidi: “Il faut bousculer les normes budgétaires” #aprèscorona

“Une grande fraction de la société marocaine se trouvera bientôt dans une situation d’extrême vulnérabilité” explique Larabi Jaidi, économiste, Senior Fellow au Policy center for the new south. Tribune.

Par

Pour Larabi Jaidi, le secteur informel doit bénéficier très vite de mesures initiées par le Comité de veille économique. Pour l’heure, les mesures de l’instance n’ont concerné que les salariés du secteur formel. Crédit: TNIOUNI/TELQUEL

Les réactions de l’Etat et de la société sont impressionnantes. Les pouvoirs publics se sont activés efficacement sur le plan de la communication avec le citoyen, le suivi de la pandémie dans les différentes villes et la prise d’initiative pour mobiliser la ressource afin de faire face aux impacts économiques et sociaux à venir. Dans le même temps, la société a été très réceptive aux injonctions des autorités et globalement très disciplinée dans sa réaction. Les Marocains ont pris la pleine mesure de la gravité de la situation. Cette double réaction dénote surtout de la maturité d’une société consciente de l’urgence actuelle.

Les plus démunis, ces oubliés

Or, jusqu’à quand peut-on faire de cette maturité un outil de gestion d’une crise qui peut s’étaler dans le temps ? Car le confinement a des conséquences très lourdes sur la vie de tous les…

article suivant

Efficacité des vaccins Covid-19 : la bataille des chiffres