Amal El Fallah Seghrouchni : "L’IA peut aider à prédire les épidémies” #aprèscorona

“Il faudrait également recourir aux technologies du numérique, et à l’Intelligence Artificielle (IA) en particulier, pour surmonter la crise et préparer l’avenir” plaide Amal El Fallah Seghrouchni, professeure à Sorbonne Université, chercheuse au LIP6.

Par

L’IA peut aider à gérer la pandémie et à minimiser les décès en allégeant la charge des professionnels de la santé exposés au virus.
 , Ici, une consultation de télémédecine, prise en charge par la Sécurité sociale en France depuis le déclenchement de la crise sanitaire. Crédit: DR

La crise sanitaire mondiale et la propagation du Covid-19 appellent la communauté internationale à s’organiser et à coordonner ses efforts pour maîtriser la pandémie et anticiper un avenir post-coronavirus. Avec le confinement et la distanciation sociale, la société vit des bouleversements d’une intensité inédite. Des transformations bousculent les secteurs d’activité et le travail, les loisirs et la vie sociale, l’organisation du quotidien. Les technologies de la santé s’invitent pour prodiguer les soins, et les outils du numérique réorganisent la vie des citoyens. Le télétravail se met en place progressivement, les apprentissages en ligne s’installent et même la gestion de la crise et les consultations médicales sont assurées à distance. “En tant que membres de sociétés technologiques, nous assumons une responsabilité historiquement sans précédent vis-à-vis des générations futures”. Ce concept de la responsabilité des générations présentes vis-à-vis des générations…

article suivant

Lyautey, le royaliste