À Salé, 122 personnes arrêtées pour non-respect de l’état d’urgence

La DGSN a annoncé l’arrestation de 122 personnes à Salé pour avoir refusé de se conformer aux mesures de l’état d’urgence sanitaire.

Par

La police à Salé. Crédit: DGSN

La DGSN a annoncé l’arrestation de 122 personnes à Salé pour avoir refusé de se conformer aux mesures de l’état d’urgence sanitaire.

113 personnes majeures et neuf autres mineures ont été arrêtées dans la soirée du lundi 23 mars, à Salé, pour avoir refusé de se conformer aux mesures de l’état d’urgence sanitaire préconisées par les autorités pour la lutte contre la propagation du nouveau coronavirus.

Selon la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), les mis en cause ont été interpellés sur la voie publique. Ils ne “disposaient pas d’autorisations de sortie exceptionnelles et plusieurs parmi eux ont été appréhendés à des heures tardives sans aucune justification légale”.

Les mis en cause majeurs ont été placés en garde à vue, alors que les mineurs ont été mis sous contrôle, précise la DGSN, qui assure que toutes les mesures d’isolement, tant pendant le transfert, le dépôt que durant l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, ont été respectées.

Des opérations sécuritaires intenses ont ciblé tous les quartiers de la ville de Salé, Sala El Jadida, Laayaada, Bettana et Tabriquet, indique la DGSN. Elles s’inscrivent, selon la même source, “dans le cadre de l’application ferme des mesures de l’état d’urgence sanitaire visant à assurer la sécurité sanitaire de l’ensemble des citoyens et à endiguer la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus”.

(avec MAP)

article suivant

Prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 10 janvier 2021