L’ONCF suspend toutes ses lignes sauf les trains navettes qui circuleront a minima

L’ONCF a décidé de suspendre le trafic de ses trains sur l’ensemble du territoire à compter du 23 mars à 23 heures 59. À partir de cette date, seuls les trains navettes circuleront a minima.

Par

Rachid Tniouni/TelQuel

Face à l’instauration de l’État d’urgence sanitaire, l’ONCF annonce ce 21 mars la suspension de ses lignes dès le lundi 23 mars à 23 heures 59. L’Office garantira à partir de cette date le trafic, a minima, des trains navettes reliant Casablanca, Rabat et Kénitra, Casablanca et l’Aéroport Mohammed V, Casablanca et Settat ainsi que Casablanca et El Jadida, “pour les personnes qui se déplacent pour motif de travail et qui disposent des attestations de circulation dérogatoire délivrées par les autorités compétentes”, lit-on dans le communiqué de l’ONCF.

Programmation circonstancielle

Jusqu’à la date butoir, l’ONCF “continuera d’adapter le programme ferroviaire en fonction de la circulation des citoyens”. Et note que la réservation préalable de billets suivra l’évolution de la situation selon ledit programme.

Le bureau appelle ses clients “à respecter toutes les mesures de précaution adoptées par notre pays et à s’engager pleinement dans les efforts déployés pour freiner le déclenchement de cette nouvelle épidémie”. Il invite “à consulter et s’informer en permanence sur la programmation ‘circonstancielle’ des trains, à travers les différents canaux de communication officiels : le centre de relation client sur le numéro 2255 ou le portail électronique sur www.oncf-voyages.ma, ou l’application relative à la circulation des trains : oncf.trafic”.

Pour limiter au maximum la propagation du coronavirus sur le territoire, le ministère de l’Intérieur a également décidé d’interdire, à compter du 23 mars à 23 heures 59, le déplacement des autocars transportant les voyageurs.

article suivant

Détournement de fonds : Ahmad Ahmad, le patron du foot africain, suspendu 5 ans