Hicham Zouaoui, en voiture tout le monde

Exaspérés par les trains qui arrivent en retard, Hicham Zouaoui a lancé la 
première application de covoiturage au Maroc, avec un succès immédiat.

Par

DR

Des voitures vides

Né à Fès en 1989, Hicham Zouaoui développe un goût précoce pour l’entreprenariat. “Quand mes amis sortaient jouer, moi je cherchais des idées de business”, confie-t-il. A quatorze ans, il ramasse tous ses vieux jouets et les met en tombola : les tickets sont des bonbons achetés 20 centimes et revendus 50 centimes à ses copains de classe. Plus tard, il se lance dans la culture des vers à soie pour en revendre les œufs. C’est donc très jeune qu’il comprend sa vocation pour les affaires. A 18 ans, le Fassi déménage à Kénitra pour suivre des études de management.

“Comme j’avais entendu parler du covoiturage en Europe, j’ai tout de suite compris qu’il y avait là une idée à exploiter”

Hicham Zouaoui
Un jour, après avoir raté un examen important à cause d’un retard de train, il prend conscience de la problématique du transport au Maroc. L’offre est trop limitée. Devant ce manque…

article suivant

Le Palais décide de reporter les célébrations de la fête du trône