Boris Razon : “La cyberguerre est une guerre permanente qui vise les fondements de la société”

Pendant deux ans, le journaliste français Boris Razon a infiltré le milieu des hackers du cyberespace mondial. Utilisés par les états, ces derniers sont devenus les soldats d’une nouvelle guerre numérique. Un conflit invisible qui est pourtant très puissant.

Par

Concernant ces nouvelles formes de guerre, Boris Razon explique que “tous les Etats sont dans une position de défense et d’attaque, ils cherchent à prendre position. La question qui se pose alors est celle de la riposte” Crédit: DR

Rendre visible l’invisible”. Voilà l’ambition de Boris Razon et Étienne Huver, co-auteurs de Nouvelles guerres, sur la piste des hackers russes, paru en mai 2019. Ils y détaillent leur enquête de deux ans sur la cybersécurité et la cybercriminalité, devenues de nouveaux outils de la guerre, et leur infiltration du milieu obscur des hackers russes, à la fois sur le terrain et en ligne. Une recherche qui les mène en Ukraine, en Estonie, en Russie, aux États-Unis – où plusieurs cyber-attaques ont eu lieu – ainsi que sur l’un des fiefs en ligne des hackers russes. Boris Razon, journaliste spécialiste des médias numériques, ancien directeur de la rédaction du Monde.fr et ancien directeur des “Nouvelles écritures” de France Télévisions, espère avec cette enquête…

article suivant

Bank Al-Maghrib adopte de nouvelles mesures en faveur de l’accès au crédit bancaire