Suspension des prières : les synagogues emboîtent le pas aux mosquées

Dans une note d’information datée du 16 mars, le Conseil des communautés israélites du Maroc appelle à la suspension des prières au sein des synagogues jusqu’à nouvel ordre.

Par

Serge Berdugo en appelle à la responsabilité des dirigeants de lieux de culte.

Après consultation du rabbinat, Serge Berdugo, le secrétaire général du conseil des communautés israélites du Maroc, a appelé ce lundi 16 mars à la suspension des prières au sein des synagogues.

Dans une note d’information dont TelQuel détient copie, le conseil ordonne le respect des recommandations sanitaires édictées et interdit de dépasser le nombre maximum de dix fidèles par office. Serge Berdugo a appelé les dirigeants des lieux de cultes à la responsabilité et à mesurer l’ensemble des risques auxquels ils pourraient exposer les membres de leur Sibour, du Kahal et l’ensemble des citoyens.

à lire aussi

Pour rappel, lundi 16 mars, en réponse à une demande du roi Mohammed VI, le Conseil supérieur des Oulémas s’est dit favorable à la fermeture des mosquées pour les cinq prières et celle du vendredi. Et a recommandé l’entrée en vigueur de cette mesure dans la même journée.

article suivant

Les 10 commandements de la CGEM pour la mise en oeuvre du nouveau modèle de développement