Pourquoi il est inutile de prendre d’assaut les grandes surfaces

Devant la panique des citoyens qui prennent d’assaut les grandes surfaces, le gouvernement et les groupes de grande distribution tentent de rassurer quant à la disponibilité des produits.

Par

Samedi 14 mars, Casablanca. Crédit: Yassine Toumi/TelQuel

Quelques heures après l’annonce des mesures drastiques pour contrer la propagation du coronavirus (Covid-19), des centaines de citoyens ont pris d’assaut les grandes surfaces. Caddies pleins à ras bord, rayons vidés, longues files d’attente devant les caisses, ces images apocalyptiques ont fait le tour du web.

Ces images créent malheureusement un effet boule de neige, même les gens qui ne paniquaient pas craignent désormais une rupture de stock des produits”, regrette Riad Laissaoui, directeur général du groupe Retail Holding (Label’Vie).

“Aucune raison de paniquer”

Pour contenir cette panique, le ministre du Commerce s’est exprimé le 13 mars sur la chaîne 2M. “Nous suivons au quotidien l’achalandage et l’approvisionnement de ces magasins. Nous avons de l’approvisionnement pour plus de quatre mois, parce que nous sommes en préparation du mois sacré de ramadan, et donc aujourd’hui il n’y a aucune raison de paniquer, aucune”, a assuré Moulay Hafid El Alamy.

Évidemment, au quotidien, nous avons des clients qui vont récupérer leur marchandise au niveau des supermarchés, et les supermarchés remplissent en même temps. Donc de temps en temps, vous avez quelques minutes où vous avez la perception d’une rupture, et malheureusement des photos sont prises à ces moments-là. Mais sachez véritablement que l’approvisionnement est là”, a-t-il encore insisté.

“Nous sommes en mesure de vous garantir que nos stocks (…) sont suffisants pour couvrir vos besoins des mois à venir”

Communiqué de Marjane

Même son de cloche chez le groupe Label’Vie/Carrefour. “Nous remplissons au fur et à mesure les rayons. Les produits sont disponibles et la chaîne logistique travaille normalement”, explique Riad Laissaoui.

Le 13 mars, Carrefour a publié un communiqué dans lequel elle assurait ses clients que “nos rayons seront réapprovisionnés très rapidement, que nous disposons de stocks suffisants pour couvrir les semaines et les mois à venir et que la chaîne logistique ne connaît aucune perturbation.”

Le groupe Marjane a aussi annoncé sur son site Internet : “Nous sommes en mesure de vous garantir que nos stocks dans les entrepôts qui approvisionnent les magasins Marjane et ceux constitués chez nos fournisseurs sont largement suffisants pour couvrir vos besoins des mois à venir.

article suivant

La crise vue par les experts comptables