Maroc-Éthiopie : un barrage sur le Nil à l’origine de tensions?

Suite à une résolution de la Ligue arabe condamnant l’éventuel remplissage du barrage de la Renaissance actuellement en construction en Éthiopie, Addis-Abeba a annoncé le rappel de plusieurs de ses ambassadeurs dans le monde arabe, dont celui du Maroc. Suffisant pour craindre des tensions entre les deux pays ?Eléments de réponse.

Par

Saad Eddine El Othmani et Abiy Ahmed.

Faut-il s’inquiéter pour la relation Maroc-Éthiopie ? C’est la question que l’on pourrait se poser à la lecture de la résolution adoptée lors de la 153e session du Conseil des ministres de la Ligue arabe, qui s’est tenue les 4 et 5 février au Caire. À cette occasion, les représentants des diplomaties des 22 pays membres de l’instance ont approuvé un texte condamnant un éventuel remplissage du barrage de la Renaissance, en Éthiopie. Ce barrage, en construction sur l’une des sources du Nil, fait l’objet de tensions entre Addis-Abeba, le Soudan et l’Égypte.

Les ministres arabes des affaires étrangères participent à la 153e session annuelle au siège de la Ligue arabe au Caire, le 4 mars 2020.Crédit: Mohamed el-Shahed / AFP

Pour…

article suivant

Polémique sur les vols spéciaux, un Paris-Fès en classe éco à plus de 10.000 dirhams