Comment la nouvelle administration européenne voit-elle l’Afrique ?

En 2050, un tiers de la population mondiale sera africaine. Le continent abritera alors 2,5 milliards d’âmes contre 1,2 milliard en 2018. Cette donnée est l’une des nombreuses associées au continent, dans un récent rapport de la Commission européenne intitulé “Vers une stratégie inclusive pour l’Afrique”. Les détails.

Par et

Le roi Mohammed VI accompagné du Prince Moulay Rachid à la cérémonie d’ouverture du 5e Sommet Union Africaine-Union Européenne, le 29 novembre 2017 à Abidjan. Crédit: MAP

Ce document élaboré par le bureau du Haut représentant de l’Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères, et dont TelQuel détient copie, témoigne de l’importance que veut donner Bruxelles à l’Afrique dans le cadre de sa politique étrangère qui sera désormais conduite par l’Espagnol Josep Borrell. Cette note peut également être considérée comme la feuille de route de la politique étrangère européenne sur le continent près de trois mois après la nomination de la nouvelle Commission européenne. Sachant que l’UE est le premier partenaire du continent africain dans les domaines des investissements, des échanges, de la sécurité ou encore des aides financières, le document témoigne de la volonté de Bruxelles de transformer ses liens avec l’Afrique “en une forte alliance politique”. Comment cette stratégie, qui prend souvent la forme d’aides, se déploiera-t-elle ?…

article suivant

Polémique sur les vols spéciaux, un Paris-Fès en classe éco à plus de 10.000 dirhams