Portrait du chômeur, par le HCP

Ahmed Lahlimi Alami
Ahmed Lahlimi Alami, Haut-Commissaire au Plan. Crédit: Yassine Toumi/TelQuel

Portrait du chômeur marocain

Le 19 février, le Haut-Commissariat au Plan a publié une étude qui dresse le portrait type du chômeur marocain, selon des classifications par genre, âge, lieu de vie, niveau de diplôme, etc. Le rapport démontre que “les plus forts taux de chômage restent le lot des jeunes, des femmes et des diplômés”. À titre d’exemple, le taux de chômage est de 24,9 % pour les jeunes âgés de 15 à 24 ans, contre 7 % parmi les personnes de plus de 25 ans. Les femmes sont touchées à 13,5 % par le chômage, contre 7,8 % pour les hommes.

Le diplôme ne garantit rien

Le HCP démontre qu’avoir un diplôme ne prémunit pas du chômage. Au contraire, celui-ci croît avec le niveau de qualification du chômeur. Chez les personnes ne détenant aucun diplôme, 3,1 % sont sans emploi. Pour les détenteurs d’un diplôme, le taux s’élève à 15,7 %. Ce taux passe à “12,4 % parmi les personnes ayant un diplôme moyen”, et à “21,6 % pour celles ayant un diplôme supérieur”.

Un mal dans la durée

Dans son étude, le HCP montre que…

article suivant

Le cofondateur du Journal hebdomadaire Fadel Iraki s’est éteint