Peut-on vraiment sauver l’hôpital public ?

Révolutionner la gestion des hôpitaux, instaurer le TPA intramuros, mettre en place des partenariats public-privé, valoriser les médecins... Pour sauver un hôpital public gravement atteint, des solutions existent, à condition d’intervenir rapidement.

Par et

TelQuel

Le TPA intramuros

Le TPA intramuros, à savoir permettre à un médecin d’être rémunéré pour des actes en plus de son salaire, est présenté comme l’une des solutions les plus pertinentes pour motiver les praticiens du public. Des responsables du ministère de la Santé nous ont confirmé qu’ils se penchent actuellement sur cette possibilité, qui mise sur “la mutualisation des ressources des deux secteurs, public et privé”. Pour des professionnels, comme Badreddine Dassouli, président du Syndicat national des médecins du secteur libéral, “le TPA intramuros est une solution pertinente, qui a déjà fait ses preuves dans d’autres pays”.

Redonner confiance aux patients

“C’est au public de prendre en charge le système et d’être la véritable locomotive. Le privé doit être complémentaire et non principal”

Badreddine Dassouli, Syndicat national des médecins du secteur libéral
La Cour des comptes insiste, dans son rapport de septembre 2019, sur l’urgence “d’améliorer…

article suivant

13 août : 28 morts et 1.261 nouveau cas de contamination au coronavirus