Vers une réforme des lois électorales ? Des partis politiques se mobilisent

Istiqlal, PPS, USFP… des partis politiques se mobilisent pour la refonte du dispositif électoral.

Par

L’objectif ? Aboutir à “un nouveau modèle électoral”. Crédit: Yassine Toumi/TelQuel

Des formations comme l’Istiqlal, le PPS ou encore l’USFP ont adressé des correspondances au chef du gouvernement, appelant à lancer un processus de concertation. L’objectif ? Aboutir à “un nouveau modèle électoral”.

L’Istiqlal propose

L’Istiqlal met en garde quant à “la pression causée par la nécessité d’adopter une série de lois dans un court laps de temps, ce qui peut conduire à l’adoption de textes incomplets ou comportant des lacunes”. Pour Noureddine Mediane, membre du comité exécutif de l’Istiqlal, “il est important de lancer ce chantier dès maintenant, afin d’éviter la reproduction des scénarios des scrutins précédents”. Dans la lettre adressée par Nizar Baraka au chef du gouvernement, lundi 3 février dernier, la formation appelle à “l’accélération du processus des réformes politiques liées au système électoral, dans le cadre du dialogue avec les partis et la proposition d’un ensemble de réformes juridiques et institutionnelles, pour aboutir à un contrat politique entre l’État, les partis et la société”.

Noureddine Mediane
“Nous considérons qu’il serait pertinent d’organiser tous les…

article suivant

Assemblée générale de l’ONU : avec El Othmani en porte-drapeau, le Maroc entame un ballet diplomatique virtuel