10 ans de prison pour l’ex-directeur de l’Agence urbaine de Marrakech

Poursuivi pour corruption, l’ancien directeur général de l’Agence urbaine de Marrakech a écopé d’une lourde peine.

Par

Khalid Ouaya, directeur de l’Agence urbaine de Marrakech. Crédit: DR

Khalid Ouaya, ancien directeur général de l’Agence urbaine de Marrakech, a été condamné à dix ans de prison ferme et une amende d’un million de dirhams. Le verdict a été prononcé dans la soirée du mercredi 5 février par la Chambre criminelle près la cour d’appel de Marrakech.

Son épouse et un architecte, poursuivis dans la même affaire, ont écopé chacun de 5 ans de prison ferme et une amende d’un million de dirhams.

Et un dirham symbolique pour Transparency Maroc

Les trois prévenus ont également été condamnés à verser, solidairement, des dommages et intérêts de l’ordre de 300.000 dirhams à la société plaignante, ainsi qu’un dirham symbolique à l’ONG Transparency Maroc.

à lire aussi

Faisant l’objet d’une plainte pour corruption, l’ex-directeur de l’Agence urbaine de Marrakech avait été interpellé le 4 juillet dernier, à bord de sa voiture, en possession de 500.000 dirhams de cash et d’un chèque de 8.860.000 dirhams.

Le chèque en question a été rédigé par le plaignant Rachid Hosni, promoteur immobilier réputé de Marrakech, au profit la société IFA Conseil dirigée par l’épouse de Khalid Ouaya, également impliquée dans l’affaire.

(avec MAP)

article suivant

Le doctorat fait-il encore rêver ? Regards croisés entre le Maroc et la France