Le théâtre Mohammed V, national ou pas ? La tutelle et les parlementaires en désaccord

Le projet de loi modifiant et complétant la loi relative à la réorganisation du théâtre national Mohammed V bloque sur la question de la suppression du terme “national”.

Par

Le théâtre (national) Mohammed V.

Le projet de loi modifiant et complétant la loi relative à la réorganisation du théâtre national Mohammed V crée du remous au sein de l’hémicycle. Prévu le 17 janvier, le vote du texte a été ajourné pour cause de désaccord entre le ministre la Culture, de la jeunesse et des sports Hassan Abyaba et les groupes parlementaires. Le point de discorde ? Ce projet de loi — déposé en juin 2019 par Mohamed Laaraj, ancien ministre de la Culture — prévoit la suppression du caractère national de l’institution théâtrale, rapporte TelQuel Arabi. “Le nouveau ministre s’accroche à cette suppression en brandissant la question de la régionalisation, mais ce n’est pas un argument recevable pour la majorité des groupes parlementaires”, nous explique Mouhcine Moufidi, membre de la commission de l’Education, de la culture et de la communication. Selon ce parlementaire PJD, la régionalisation “ne justifie pas d’amputer le théâtre Mohammed V de son caractère…

article suivant

Le doctorat fait-il encore rêver ? Regards croisés entre le Maroc et la France