Après 13 ans d'absence, le Maroc se qualifie pour la Coupe du monde

La sélection marocaine vient de composter son billet qualificatif pour la prochaine Coupe du monde de handball, en 2021. Une place assurée suite au succès face au Gabon (31-27), ce 24 janvier.

Par

L'équipe nationale de handball. Crédit: DR

L’absence aura duré plus de 13 ans. La sélection nationale de handball vient de décrocher son ticket qualificatif pour la prochaine Coupe du monde masculine de handball, qui se déroulera sur le sol égyptien en 2021. Un accès rendu possible grâce à la victoire des Marocains sur la sélection gabonaise (31-27), ce vendredi 24 janvier dans l’après-midi, à l’occasion de la Coupe d’Afrique des nations de handball se déroulant en ce moment-même en Tunisie. De quoi décrocher le dernier billet restant pour un représentant africain, en se classant à la cinquième place du tournoi.

Effusion de joie

La joie était immense dans les rangs de la délégation marocaine présente à Rades, après le sifflet final synonyme de délivrance et de victoire méritée pour le Maroc à l’issue d’un match pour le moins difficile. Le premier acte, longtemps serré entre les deux équipes, aura vu les Marocains réussir à prendre le large à dix minutes de la pause.

Alors mené par deux points d’écarts, le VII national parvient à puiser dans ses ressources pour combler le retard, jusqu’à s’offrir trois buts d’avance sur leur adversaire. Trois buts inscrits en l’espace de quatre minutes. Un premier matelas confortable et une seconde période plus sereine vont permettre aux Marocains de s’assurer une fin de partie à l’abri, non sans quelques relâchements.

Les Lions sont désormais assurés de figurer parmi les cinq premiers de la compétition. Ils accompagneront ainsi l’Algérie, l’Angola, la Tunisie (tenante du titre) et l’Égypte, quatre équipes qui vont faire leur entrée en lice pour la demi-finale de la compétition continentale ce vendredi 24 janvier.

Premier mondial à 32 équipes

L’Égypte abritera la grand-messe du handball en 2021 pour la deuxième fois de l’histoire, après l’avoir organisée en 1999. Un mondial qui fera l’objet d’un changement, et non des moindres. La Fédération internationale de handball (IHF) a opté, en octobre 2018, pour un format à 32 équipes au lieu des 24 habituelles.

Une décision liée à la volonté d’internationaliser davantage le sport, mais aussi une réponse à la menace qui pèse sur la présence du handball aux Jeux olympiques. Le Comité olympique international (CIO) n’avait eu de cesse d’exhorter l’IHF à ouvrir davantage le sport, essentiellement pratiqué par les nations européennes. De quoi permettre aux Lions de l’Atlas de se mesurer aux meilleures sélections nationales, pour la septième fois de leur histoire.

article suivant

Tétouan : démantèlement d’une cellule terroriste affiliée à “Daech”, trois extrémistes interpellés