Financement libyen : Alexandre Djouhri sera extradé vers la France

Une cour britannique a ordonné ce mercredi 22 janvier la remise à la justice française d’Alexandre Djouhri, protagoniste clé d’une enquête sur le financement libyen présumé de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, a appris ce jeudi 23 janvier l’AFP auprès du parquet national financier.

Par

Alexandre Djouhri s’estime la “victime 
collatérale d’une machination politique”. Crédit: Niklas HALLE'N / AFP

L’homme d’affaires de 60 ans avait été arrêté en janvier 2018 à Londres, en vertu de mandats d’arrêt européens émis par la justice française, notamment pour “détournements de fonds publics” et “corruption”. Un tribunal londonien avait ordonné son extradition en février 2019, mais il avait fait appel de cette décision.

à lire aussi

Assigné à résidence à Londres où il a été arrêté en janvier 2018, l’homme d’affaires contestait en novembre dernier dans nos colonnes son extradition, demandée par la France dans le cadre de l’affaire du financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy.

article suivant

Droits de douane sur le textile : avec la chute de la livre turque, retour à la case départ