Escroquerie au marché Korea : le suspect arrêté

Un homme soupçonné d’avoir détourné des centaines de millions de dirhams aux commerçants de Korea a été arrêté par la DGSN le 19 janvier.

Par

L'individu de 39 ans, en fuite, a été arrêté à la gare routière d’El Kamra à Rabat.

Le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca, en coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a arrêté puis placé en garde à vue, dimanche 19 janvier au matin, un individu faisant l’objet d’un avis de recherche au niveau national pour son implication présumée dans une affaire d’escroquerie. Ses victimes : les commerçants du marché Korea à Casablanca. L’affaire a été largement relayée sur les réseaux sociaux.

D’après un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), plusieurs commerçants de prêt-à-porter de ce marché avaient déposé plainte, affirmant avoir été victimes d’escroquerie de la part du mis en cause auquel ils avaient remis des sommes d’argent estimées à des centaines de millions de dirhams. La même source ajoute que les recherches et investigations ont permis l’interpellation du prévenu âgé de 39 ans à la gare routière d’El Kamra à Rabat.

Le suspect a eu recours à des méthodes criminelles pour s’emparer de sommes d’argent en achetant des biens en gros pour les revendre en contrepartie de lettres de change. Il a également reçu d’autres sommes de la part de commerçants de gros et de détail pour importer des biens de l’étranger en vue de les revendre sur le marché national, indique le communiqué de la DGSN, précisant qu’il avait aussi géré des opérations d’épargne collective au profit des commerçants. Ces transactions ont permis au mis en cause de s’emparer de l’argent des victimes et de disparaître avant d’être arrêté.

à lire aussi

Dans le dossier Transactions : au royaume du cash publié le 17 janvier dernier, TelQuel révélait que cet incident avait brisé la confiance auprès des commerçants du marché Korea. Depuis, “le paiement en cash est exigé avant de procéder à toute transaction”, nous expliquait un grossiste du souk.

(avec MAP)

article suivant

Fin de la surveillance médicale pour les rapatriés de Wuhan