La Guinée inaugure son consulat général à Dakhla

La République de Guinée est le troisième pays africain à ouvrir, en moins d’un an, une mission diplomatique dans les provinces du Sud.

Par

Nasser Bourita et Mamadi Traoré inaugurant le consulat guinéen à Dakhla, le 17 janvier. Crédit: Ministère des Affaires étrangères

Ambiance festive dans les provinces du Sud. Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères, et son homologue guinéen Mamadi Touré, ont coupé, vendredi 17 janvier, le ruban d’inauguration du siège du consulat général de la République de Guinée à Dakhla, sous les chants et les applaudissements de ressortissants de ce pays d’Afrique de l’Ouest. Les délégations marocaines et guinéennes se sont également entretenues à l’intérieur du consulat flambant neuf.

Le 7 janvier 2020, c’est la Gambie qui ouvrait un consulat dans la même ville, tandis que la Côte d’Ivoire et les îles Comores ont implanté leur consulat à Laâyoune respectivement en juin et décembre 2019.

À cette dernière occasion, Nasser Bourita avait expliqué que l’ouverture d’une mission diplomatique à Laâyoune, où siège la Mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (Minurso), était “un événement d’une grande portée”, donnant l’occasion au royaume de réaffirmer que “la question de la marocanité de son Sahara est non négociable”.

article suivant

A Rabat, un confinement difficile dans les quartiers pauvres et surpeuplés